Agalie Vandamme

En 1987, Agalie rentre à l’école Balletomania dirigée par Piotr Nardelli (Ex-danseur du Ballet du XXème siècle de Maurice Béjart) et intégrera, en 1996, l’Ecole Royale du ballet D’Anvers.

A 18 ans, elle rejoint le Ballet Royal Des Flandre, dirigé alors par Robert Denvers, est promue soliste en 2000 et 1ère soliste en 2002, parcourant le répertoire de la compagnie.

En 2003, Jean-Christophe Maillot l’engage au sein des Ballets de Monte-Carlo, où elle danse les rôles de Juliette dans « Roméo et Juliette », Aurore dans « La Belle Au Bois Dormant » et Hermia dans « Le Songe d’une Nuit d’Eté ». Elle a aussi l’occasion de travailler avec des chorégraphes invités tels que Jacopo Godani, pour la Biennale de Venise, Sidi Larbi Cherkaoui et
W.Forsythe. Elle sera promue soliste en 2005 et 1ère soliste l’année suivante.

Apres avoir abordé quelques pièces contemporaines, elle décide de s’investir entièrement a ce langage en intégrant le Ballet de l’Opera de Lyon en aout 2008. Elle y danse les pièces de Jiri Kylian, W.Forsythe, A.Prejlocaj, P.Drouler, Mats Ek, Ch.Rizzo, A.Hamilton, Meryl Tancard, Merce Cuningam, Maguy Marin, Jerome Bel et Rachid Ouramdane.

De la rencontre avec ce dernier elle décide de donner un tournant à sa carrière qui l’emmènera à participer en tant qu’assistante chorégraphe à la création de « Tenir le temps », qu’elle remontera pour le festival « Territoire » de Moscou.

A ce jour, elle accompagne différents chorégraphes tels que Francesco Nappa, Franck Laizet et Jeroen Verbruggen en tant qu’assistante, remontant leurs pièces dans diverses compagnies.

Elle obtient son diplôme d’état de professeur de danse classique en 2013 et est régulièrement invitée à transmettre sa passion, quand son emploi du temps lui permet.

 

<- Retour à la liste des Professeurs