Federico Ordõnez

(cliquer pour zoomer)

(cliquer pour zoomer)

D’origine bruxelloise, Federico Ordoñez montre un intérêt marqué pour la danse dès son plus jeune âge. A 15 ans, il entame son apprentissage du flamenco avec Antonio Martinez, l’un des pionniers du genre en Belgique, qui l’intègre rapidement au sein de sa propre compagnie. Il tourne à Bruxelles (BOZAR), au Luxembourg et au Pays-Bas avec le spectacle « Fuego ». Federico poursuit ensuite son propre chemin et décroche des rôles plus importants : il collabore notamment avec la chanteuse India Martinez, lors d’un spectacle présenté à Flagey et avec Michel Gillain dans « Juana La Loca ».

A 17 ans, Federico voit pour la première fois sur scène le Nuevo Ballet Español en Belgique et Eva La Yerbabuena au Luxembourg. Ces artistes auront une grande influence sur son travail et son style. Il suit à cette même époque une formation avec Javier Latorre et débute un partenariat avec Guido Declercq (La Barraca vzw). Avec son soutien, il crée des spectacles en compagnie de divers artistes en Belgique, en France, au Luxembourg et aux Pays-Bas.

En 2004, il est repéré lors de la Feria de Bruxelles par le duo « Fernando y José », qui l’invitent à danser avec eux à Forest National lors d’un spectacle de l’École espagnole d’équitation de Jerez de la Frontera. Cette même année, il part en tournée avec la chanteuse belge flamande Belle Perez.

Fin 2004, Federico part pour Séville où il se perfectionne pendant 2 ans auprès de Manuel Betanzos. Il travaille simultanément en tant que professeur avec Angel Atienza et Isabel Bayon à l’école de danse « Ados » à Séville et continue à mener des stages et ateliers en Belgique.

En 2007, il participe au projet international « Doce Tiempos De Amor » créé par le guitariste allemand Alexander Gavilán (Rotterdam Conservatory), avec la danseuse greco-allemande Katerina Giannakopulou « La Greca » (Vidas Group, Toronto, Canada), la chanteuse andalouse Ana Gómez (Nano de Jerez, Tomasa la Macanita, Saetas y Saeteros) et la violoniste belge Ingeborg Cneut (Veritango, l’orchestre d’Alfredo Marcucci et Zapatango de Carlos Diaz).

La même année, avec la complicité d’Irene Álvarez (Séville, Espagne – élève de Matilde Coral et du Conservatorio Real de Musica y Danza Sevilla, fondatrice du Studio Arrebato à Leipzig en Allemagne), Federico crée « Dos », un spectacle sur la sensualité, la séduction, l’amour et ses conflits. L’équipe est complétée de Carmen Fernandez (chant – Utrera, Espagne), Alexander Gavilán (guitare), Ulrich Gottwald « El Rizos » (guitare – Berlin, Allemagne) et Diego Rochas (guitare – Mannheim, Allemagne). « Dos » marque le début d’une longue collaboration entre Federico et Irene.

Parallèlement à ces projets, Federico continue à se produire dans divers spectacles avec La Barraca vzw, Irene Alvarez, Alexander Gavilán, Carmen Fernandez et José Ligero (chant – Séville, Espagne).

Federico déploie tout son art dans des « palos » tels que la Soleá, la Farruca et la Seguiriya. A ce jour, il a dansé sur la scène de nombreux centres culturels, théâtres et festivals en Belgique, France, Hongrie, Pays-Bas, Slovénie et Suisse. En outre, Federico organise des cours et stages de flamenco de tous les niveaux pour des élèves de tout âge. Il a enseigné en Allemagne, en Belgique, en Chine, en France et en Suisse.

Actuellement, Federico Ordoñez est très actif à La Fred Academy (Grégoire Vandersmissen et Gérard Deltenre) à Bruxelles et avec Las Estrellas Andaluzas (Patricia Van Bergen) à Charleroi. Il continue toujours à se produire sur scène et à organiser des stages et des ateliers de danse flamenco en Belgique et en Europe.

 

<- Retour à la liste des Professeurs